Utopiales 2018

Les Utopiales est un festival de science-fiction. Le thème de cette année porte sur le « Corps » dans tous ses états.

En chiffres

  • 225 invités
  • 10 expositions
  • 103 longs et courts métrages
  • Une centaine d’animateurs pour le pôle ludique
  • 90 000 festivaliers en 2017

Thème

Le Corps physique

Qu’il soit simple vaisseau pour un esprit, vêtement pour une conscience, les sciences et recherches ont démontré que le corps est un système global dont même les entrailles participent à la réflexion et à la décision de l’individu. Mais les corps ne sont pas qu’humains. Il en existe d’autres, célestes, immenses, parfois presque inconnaissables, qui gravitent dans l’espace.

Le corps Psychique

Et si après la mort de notre corps physique, nous prenions possession d’un autre corps, psychique celui-là ? Télécharger définitivement la conscience dans un support artificiel est peut-être une voie vers l’immortalité. Le transhumanisme est déjà là, prêt à accoucher d’une humanité nouvelle.

Le corps virtuel

Depuis longtemps en science-fiction, les avatars arpentent les univers de la virtualité et chantent des vies numériques pour des tragédies ou des victoires humaines.
La création ex nihilo de ces cosmos invisibles est-elle la manifestation ultime d’un désir dévorant de contrôle, ou bien seulement un autre terrain de jeux, pour apprendre, vivre, aimer et rêver peut-être ?

Le corps social

L’humanité s’est organisée en sociétés qui font corps : du corps immortel du roi au corps des fonctionnaires, professeurs, policiers, magistrats, qui, additionnés au peuple, forment le corps de la Nation. L’État n’est pas le moindre des personnages de la science-fiction ; les communautés non plus d’ailleurs. Comme le prouve le célèbre 1984 de George Orwell…

Organisateur

Roland Lehoucq,
astrophycisien, écrivain et
Président des Utopiales

Beb-Deum, créateur de l’affiche de cette année, porte un regard critique sur la société et sur le humain. Le thème du corps lui a inspiré une série de création qu’il a exposé dès l’entrée du Salon.

Expositions

L’imaginaire de l’Orient

Une première exposition portait sur L’imaginaire de l’Orient, en partenariat avec Science et Fantasy Growth foundation. Nous avons pu admirer les oeuvres de 3 lauréats du Prix « Morning Star », qui vise à découvrir et cultiver les talents émergeant de la science-fiction.

Dans le monde de Jules Verne

Invité par le Musée Jules Verne, l’association la Manufacture Fantastique propose une immersion dans l’univers de Jules Verne à travers une reconstitution en Playmobil®.

Le petit bestiaire fantastique

Le petit bestiaire fantastique est un ouvrage regroupant 100 monstres cultes qui ont été redessiné  pour un jeune public. Cette idée originale vient Thomas Olivri, gérant du site Geek-Art, et dessiné par Mr Hope.

Ils ont même eu droit à une conférence d’une heure, le samedi, pour présenter le livre.

Greed Fall

Greed Fall est un RPG en cours de développement. A travers cette exposition, il nous font découvrir à la fois l’ambiance, le style ou encore les personnages.

Post Mortem et Au-delà

La bibliothèque municipale, le Chronographe, le Muséum d’Histoire Naturelle et le Planétarium se regroupe dans une exposition éphémère au tour du « Recyclage du corps ».

Conférences

Je n’ai fait que 3 conférences mais elle étaient toutes vraiment passionnante.

Petit reportage photos et vidéo.

Les insectes sociaux, un bon modèle de société ?

Une conférence vraiment passionnante sur le micro-monde qui nous entoure.

Le corps dans les univers cyberpunks et tranhumanistes

Une conférence qui nous parle de la transformation du corps à travers les jeux de rôle.

Monstres et compagnie : Le petit Bestiaire Fantastique

Conférence sur le livre de Thomas Olivri et Mister Hope.

Pôle ludique

Nous en arrivons à la partie qui concerne le plus ce site, le Pôle Ludique. J’ai arpenté les différent stand et ai finalement testé 4 jeux de plateau.

ArenaBots

ArenaBots est un jeu de combat tactique pour 2 à 6 joueurs. En tant que jeune pilote de bot, vous affronterez vos adversaires pour la gloire. Contrôlez vos robots, combattez à leurs côtés, piratez les robots ennemis et soyez reconnu comme le meilleur pilote.

Nous avons eu le droit à une présentation en avant-première du jeu. La version de présentation était un brouillon du jeu mais nous montrait déjà une mécanique très intéressante.
Chaque personnage à une fonction spéciale (pousser le pion devant, taper 2 pions à la fois, empêcher un pion d’utiliser son pouvoir, etc…) et toute cette équipe est géré par un pilote qui, s’il est à côté, leur permet d’effectuer leurs actions.

Chaque tour, le joueur à plusieurs choix :

4 actions de robot

Il peut utiliser ses cartes en mains, qui sont également ses points de vie, pour effectuer jusqu’à 4 actions. Il à alors le choix dans ses cartes :

– Faire 2 déplacements

– Hacker une tour ou un robot adverse

– Attaquer

– Utiliser une des 2 capacités spéciales du pilote

2 actions de pilote

Le pilote peut, sans avoir besoin de carte, faire 2 actions pendant le tour qui sont exactement les même que les robots.

2 actions de robot + 1 action de pilote

Vous pouvez faire le choix de diviser vos actions durant ce tour afin de vous placer stratégiquement ou rattraper une erreur par exemple.

Il y a bien des choses à dire sur ce jeu, mais je le ferais pendant un Dé-couverte.

En attendant, vous pouvez soutenir le projet en financement sur Kickstarter.

Serial Battle

Le Serial Battle est un tournoi à mort qui permet de contrôler les plus bas instincts de notre société en assouvissant son besoin de violence naturelle. Enraciné dans la culture, il a fait disparaître les guerres et le crime organisé, car, de nos jours, tout conflit, grand ou petit, se règle lors d’un Serial Battle. C’est également l’occasion, pour ceux dont la vie ne se déroule pas comme ils le souhaiteraient, de remporter la super cagnotte offerte au vainqueur, dont la somme est tellement colossale qu’elle permet de se racheter une existence. Aujourd’hui, vous vous êtes tous inscrits pour des raisons diverses et variées, il ne vous reste plus qu’une seule chose à faire… survivre !

Vous vous souvenez de ce célèbre film, Battle Royale ?

Et bien Yann Prost a eu la merveilleuse idée de le retranscrire en jeu de plateau.

Votre but ? Etre le dernier joueur en vie. Mais rien n’est gagné d’avance car tout est contre vous, le joueurs, l’environnement qui devient de plus en toxique et même un Champion qui n’est là que pour vous voir mort.

J’ai pu le tester avec son créateur et je dois avouer que la mécanique est vraiment parfaite ! Vous pouvez avoir des armes qui tombent du ciel, comme vous pouvez vous retrouver avec une fracture ouverte.

Le jeu possède plusieurs boites qui peuvent être jouées indépendamment les unes des autres ou ensemble pour fournir un terrain plus vaste.

Vous pouvez vous le procurer directement sur son site officiel.

EDen

Dans Eden, chaque combattant se compose de 4 caractéristiques, d’un certain nombre de capacités spéciales et d’équipement, et utilise des points d’actions pour effectuer des tâches. Een est le premier jeu d’Happy Game Factory dont les autres jeu vont tirer parti de cet univers.
Plateau de jeu d'Eden

Dans ce jeu votre objectif va être d’avoir un maximum de points de victoire.

Pour y arriver vous aller devoir envoyer les personnages qui compose votre équipe récupérer des éléments dans les caisses se trouvant sur le plateau de jeu.

Mais attention car vos adversaires aussi on besoins d’y aller. Gagner des points en prenant le contenu d’un de ses coffres mais également en utilisant sa capacité.

J’ai personnellement réussi un exploit en faisant un ex-aequo avec mon adversaire.

Imaginarium

Bienvenue pour votre premier jour de travail à la manufacture des rêves !

Voici les fameuses machines ! Vous pourrez les réparer, les combiner ou les démonter. Elles produiront les ressources et le charbonium nécessaires à la réparation d’autres machines, encore plus puissantes. Je suis sûr que vous saurez rapidement utiliser au mieux vos ressources et la place disponible dans votre atelier pour mener à bien les projets du bureau d’études. Un défi pour un petit bricoleur comme vous.

Mais n’oubliez pas, vous pourriez être le premier bricoleur à entrer dans l’ordre des Grands machinistes ! Au travail !

Imaginarium est un jeu de gestion où vous allez devoir réparer des machines pour avoir 20 points de victoire le premier et ainsi entrer dans l’ordre des Grands machinistes.

Pour réussir, il vous faudra réaliser les grands projets. Vous pourrez vous aider de vos ressources, mais également des assistants que vous embaucherez.

Vous allez être plongé dans un univers Steamonirique et n’en resterez pas de marbre.

Vous pouvez retrouver plus de détail sur le site officiel de Bombyx.

C’est un salon que j’ai découvert cette année et qui pourtant fêtera ses 20 ans l’année prochaine.

On en prend plein la tête et plein les yeux, mais tout est vraiment passionnant.

Je ne peux que vous conseiller d’y aller si jamais vous le pouvez, car chacun y trouve son bonheur.

Utopiales 2018