Face au monde impitoyable des cartels, Santiago GARCIA (Oscar ISAAC) décide de réunir son ancienne équipe pour monter un coup secret et bien payé. Mais une fois sur place, les événements s’enchaînent et l’enfer se déchaîne.

Au beau milieu de la polémique quant à la place de Netflix dans le paysage cinématographique, J. C. CHANDOR (All is Lost ou A Most Violent Year) sort son film à la Sicario avec un casting cinq étoiles. Ben AFFLECK, Oscar ISAAC, Charlie HUNNAM, Pedro PASCAL et Garrett HEDLUND se partagent l’affiche de ce thriller en plein Amérique du Sud, où rebondissements et effroi sont de mises.

Ben AFFLECK

Les films estampillés Netflix se retrouvent malheureusement souvent inégaux. Pétri de bonnes intentions, et profitant parfois de castings prestigieux (Brad PITT, Natalie PORTMAN, Idris ELBA, Jake GYLLENHAAL…), ils se révèlent souvent trop limités en terme de scénario, de moyen ou de mise en scène. En ce mois de mars 2019, Netflix nous propose Triple Frontière, mélange entre Narcos et Sicario avec des têtes d’affiche taillées pour les rôles proposées. Une fois le générique de fin entamé, on reste sur une note positive. J. C. CHANDOR maîtrise son sujet, sait de quoi il parle et vers quoi il se dirige. Sur fond de narcotrafiquants, le réalisateur nous entraîne dans une guerre secrète menée par d’anciens soldats, sûrs d’eux et prêts à tout. Si cela résume le postulat de départ, l’histoire prend une toute autre tournure très rapidement, devenant vite intimiste et teintée de survie. Traqués, les cinq hommes vont vivre l’enfer, dans des panoramas magnifiques, captés par une caméra tantôt dynamique tantôt admirative des environnements. Une réalisation donc qui fait tout pour mettre le spectateur à l’aise, et le résultat est probant. D’autant plus que les interactions entre les héros se font d’un naturel surprenant, chacun ayant son jeu et personnalité propre sans tomber dans les clichés habituels propre aux équipes dans les films. Ben AFFLECK et Oscar ISAAC deviennent les piliers portants du scénario, et savent porter le film sur leurs épaules tout en laissant de la place aux trois autres protagonistes.

Pedro PASCAL, Garrett HEDLUND, Charlie HUNNAM et Ben AFFLECK
Adria ARJONA et Oscar ISAAC

Malgré tout cela, Triple Frontière n’est pas réellement un film d’action. Vendu comme un mini-blockbuster par Netflix, le résultat final se révèle un peu aux antipodes de cette publicité, puisque le réalisateur prend son temps pour mieux capter la folie grandissante aux seins de ses personnages. Pourtant, on retiendra une histoire intéressante mais un peu plate, effet voulu mais parfois un peu visible. Le film se révèle extrêmement plaisant, mais ne méritera peut-être pas un second visionnage. Une très bonne réalisation, qui offre un film Netflix réussi.

P

Les Points Positifs

  • Les acteurs
  • La photographie
  • La réalisation
O

Les Ponts Négatifs

  • Un peu lisse par moments