Elliot (Rami MALEK) est un hacker antisocial ayant des troubles du comportement. Travaillant dans une société de cybersécurité, il va croiser le chemin d’un homme se faisant appeler Mr Robot (Christian SLATER). Il se trouve que cette personne a le projet de détruire le plus gros conglomérat mondial. Mais il a absolument besoin de l’appui d’Elliot pour y arriver, car, de tous, c’est lui le plus doué.

Face à face entre Mr Robot et Elliot Alderson

Mr Robot est une série peu commune. Elle attaque un sujet brûlant, l’argent. Comment ferait le monde si la plus structure des États-Unis, gérant ayant la plus grosse base de données bancaire, venait à se faire vider de tout son contenu. Voici où souhaite nous emmener la série. Elle nous dévoile les coulisses de la façon dont tourne le monde du côté des puissants. On y voit 2 mondes s’opposant pour le pouvoir. D’un côté les grandes puissances, cherchant à contrôler le monde par l’argent et les manipulations. De l’autre, le bas peuple, œuvrant dans l’ombre pour faire tomber cette puissance et redistribuer équitablement ce pouvoir.

C’est ainsi qu’Elliot (Rami MALEK) entre en scène. Un employé de la société All-Safe, sous-traitant en cybersécurité pour le compte d’E Corp, le conglomérat le puissant au monde. Possédant 70 % des dettes de la population, elle est la cible de la Fsociety, un groupe de hackers cherchant à la détruire pour rendre sa liberté au peuple, dont Mr Robot est le chef. Tyrell Wellick (Martin WALLSTRÖM), directeur adjoint du service technique de chez E Corp, rencontre pour la première fois Elliot dans les locaux d’All Safe et va trouver un intérêt tout particulier pour celui-ci. Lui qui brigue le poste de directeur technique souhaite s’entourer uniquement de personnes ayant de grandes capacités et il c’est ce qu’il voit en Elliot lorsqu’il cherche à le recruter. Ce dernier va refuser, car il voit en E Corp le mal incarné. Il surnomme d’ailleurs l’entreprise Evil Corp. Il faut savoir que cette organisation a tué son père d’un cancer suite à une fuite de produits toxiques. Un fait totalement nié de leur part.

Elliot Alderson dans le bureau de Gideon Goddard

Suite à une intrusion dans les serveurs d’Evil Corp, Elliot va être obligé de les vérifier physiquement. C’est là qu’il va alors faire sa première rencontre avec la Fsociety en tombant sur un fichier nommé fsociety00.dat avec un message lui étant destiné, ne pas supprimer le fichier.

Mr Robot et Elliot attendent le métro

Tout ceci n’est que la mise en place avant la rencontre entre Elliot et Mr Robot. Chaque rôle, chaque personnage a une place et une action bien précise. Et le fait qu’Elliot parle à un ami imaginaire, qui est en fait le spectateur, nous plonge complètement dans son personnage. On en vient à être dans sa tête, à suivre ses humeurs, ses interrogations et à se poser les mêmes questions que lui. Il nous retourne le cerveau jusqu’à nous donner un début de réponse puis une autre pour nous rassurer et enchaîne avec de nouveaux mystères à résoudre sans donner les clés pour, vu que lui-même ne les a pas. Vient alors la fin de saison où tout s’enchaîne et nous laisse simplement bouche bée face aux différentes révélations. Tout ceci en gardant le fil rouge du hack avec la Fsociety. Qui est Mr Robot et que veut-il en réalité ? Pourquoi a-t-il absolument besoin d’Elliot ? Que prépare Evil Corp dans l’ombre ? Autant de réponses que vous aurez en regardant la série. Bon visionnage et ne vous perdez pas en chemin.

P

Les points positifs

  • Le franchissement du 4ème mur
  • Le jeu d’acteur
  • La remise en question constante
O

Les points négatifs

  • La série vs la réalité