Raphaël (François CIVIL) et Olivia (Joséphine JAPY) se rencontrent, tombent amoureux, se marient et vivent leur vie de rêve. Lui devient écrivain de renom tandis qu’elle commence à vivre dans son ombre. Un matin, Raphaël se réveille dans un monde où Olivia est une musicienne mondialement connue, et qui n’est pas sa femme et ne le reconnaît pas.

Le genre romantique au cinéma peut amener de nombreux écueils, de nombreux faux-semblants et clichés qui tendent à plomber le spectateur avant même qu’il ne rentre dans la salle. Souvent jugé trop linéaire, ce genre tente de se renouveler en s’alliant à d’autres styles, celui de la comédie étant le plus répandu. Opérant ici son troisième long-métrage (après Comme des Frères et Demain Tout Commence), Hugo GÉLIN décide de mêler romance, comédie, fantastique, science-fiction et drame. Un parti pris forcément osé. Mais on ne le regrette pas un seul instant.

François CIVIL

Ce qui frappe dès le départ de Mon Inconnue, c’est la manière dont le réalisateur va nous emmener dans des recoins de cinéma, usant de stratagèmes pour nous perdre puis nous rediriger sur une nouvelle piste en un seul instant. Sous ses airs de faux blockbuster, puis de comédie romantique banale, le film tire son épingle du jeu en nous offrant une dose de fantastique, jusqu’ici réservée au cinéma étranger (on pensera notamment à Un Jour sans Fin d’Harold RAMIS) et qui apporte son vent de fraîcheur sur ce genre que l’on pensait déjà mort et enterré. Pourtant, ce fantastique ne devient pas pompeux et répétifif. Hugo GÉLIN l’utilise avec délicatesse et sagesse, prenant son spectateur par la main et lui faisant vivre une incroyable aventure.

François CIVIL et Joséphine JAPY
Benjamin LAVERNHE et François CIVIL

Sous sa direction, François CIVIL, jeune étoile montante du cinéma français, toujours aussi juste et sublime dans son jeu. Odieux, pédant, drôle, perdu, tragique… Il arbore tellement de masques qu’il en devient simplement humain et beau. Pour lui donner la réplique, une Joséphine JAPY qui rayonne, porteuse d’espoir, d’amour et de larmes. On rit et on pleure face à leurs échanges, écrits avec précision et touchant droit au cœur nous qui regardons. Mais le clou du film revient à Benjamin LAVERNHE, pote un peu direct et loufoque, criant de vérité et de bonne humeur. Une excellent surprise, une interprétation des plus réussies et des répliques déjà cultes. Mon Inconnue ne révolutionne pas le genre de la comédie romantique, mais décide d’emprunter un chemin parallèle qui surprend et fait plaisir. Loin de cocher tous les clichés inhérents au genre, on découvre une épopée humaine et tendre, qui donne envie d’en voir plus.

P

Les Points Positifs

  • Les acteurs
  • Le mélange des genres
  • Très beau
O

Les Points Négatifs

  • Quelques facilités