Dishonored 2 est un jeu d’action/infiltration Développé par Arkane Studios et Édité par Bethesda. Sorti le 11 Novembre 2016 sur PC, PS4 et Xbox One.

Notre histoire débute 15 ans après l’assassinat de l’impératrice Jessamin Kaldwin et la fin du complot contre Corvo Attano. C’est Emily Kaldwin, fille de Jessamin et Corvo, qui est désormais sur le trône. Le jour de l’anniversaire de la mort de sa mère, Emily voit débarquer une sorcière dans sa cour, Delilah Copperspoon, prétend être la sœur de Jessamin. Avec l’aide du Duc de Serkonos et de Lucas Abell, elle va être déclaré Impératrice légitime et déclarer traitres, Emily et Corvo tentent de résister mais sont vite encerclés, Delilah aspirant les pouvoirs de Corvo. Un choix va devoir être fait (votre choix), sauver Emily ou Corvo ?

Dishonored 2 Corvo et Emily

Ça ait ? Vous êtes prêt à jouer ? Et ben on attaque dès la première seconde de jeu par vous obliger à faire un choix, qui allez-vous incarner ? Corvo ou Emily ?

Incarner Corvo et tentez de sauver Emily d’un sombre destin en usant des pouvoirs auxquels vous avez été habitué dans le premier jeu. Ou découvrez de nouvelles possibilités de gameplay en incarnant Emily.

Dishonored 2, les mouches de sang

Ce deuxième opus reprend les principes fondamentaux du premier. Plusieurs choix s’offrent à vous en permanence, vous pouvez être en totale infiltration en essayant de finir le jeu sans jamais vous faire repérer ni toucher à un seul ennemi ou au contraire foncer dans le tas et tuer tout le monde ou mélanger les genres, foncer dans le tas mais sans jamais tuer personne, les possibilités de jeu sont très nombreuses mais gardez bien en tête que plus vous tuez de monde, plus il y aura du Chaos et donc de la difficulté supplémentaire apporté par l’environnement (rats, civils appelant à l’aide, etc. . .).
En parlant d’environnement, la peste a été éradiqué mais désormais ce sont les mouches de sang qui pullulent. Des immeubles entier sont condamné a cause de ces bestioles qui créé des cocons et les protègent.
Pour chaque « Boss », on vous laisse également choisir de tuer ou neutraliser la personne en question.
Bien sûr, l’Outsider est toujours présent pour vous conférer des pouvoirs mais vous pouvez décider de ne jamais les utiliser. Les runes et les charmes d’os sont également là pour vous avantager et/ou augmenter vos capacités.

J’ai beaucoup apprécié que l’on découvre de nouveaux endroits dans cet opus. Ici on explore à la fois les quartiers de Dunwall mais également ceux de Karnaca. Qui dit changement de lieux dit également changement d’ambiance.
Prenons les exemples du quartier de Poussièreville et le Manoir de Jindosh. Le premier se retrouve envahi par la poussière créées par les mines alentours, régulièrement de grandes bourrasques de poussières empêche toute visibilité à 2 mètres, à la fois pour vous mais également pour vos ennemis. Dans le manoir Jindosh, où sont fabriqués les robots mécaniques, vous aller devoir jouer avec les leviers et le déplacement des murs et du sol pour résoudre les énigmes et sauver le Docteur Sokolov.
Tout cet ensemble est bercé par une direction artistique qui a su garder les codes du premier avec des tableaux représentant les personnages et un univers Steampunk de part les robots, le fameux manoir ou encore les différent moyens de transport ou de surveillance, fonctionnant toujours à l’huile de baleine.

Dishonored 2, les soldats mécaniques

Ça ait vous avez fini le jeu ? Vous êtes certain ? Entre les deux protagonistes, le chaos élevé ou faible, la neutralisation létale ou non des ennemis et antagonistes et tous les choix que vous prendrez pendant l’aventure, les possibilités de fin sont nombreuses et chacune aussi passionnantes.