Salut. C’est Deadpool, je prends le contrôle de Geek My Life. Tu pensais franchement que je te donnerais le synopsis de mon film ? Va ch***. Paye ta place, et savoure ! Déjà y a moi. Franchement faut que je t’en dise plus ? Ryan REYNOLDS !!!! Sinon j’affronte un gars du futur. Avec un bras robot. Si ça te vend pas du rêve, va voir Les Tuche 3. Tchao !!!


Dans le paysage super-héroïque, certains films sortent du lot pour plusieurs raisons. Avengers – Infinity War des Frères RUSSO pour son gigantisme et sa signification cinématographique, les deux Gardiens de la Galaxie de James GUNN pour leur aspect space-opera décontracté, Black Panther de Ryan COOGLER pour sa fraîcheur… Mais on retient également le Deadpool de Tim MILLER, sorti en 2016 et faisant partie de l’Univers Cinématographique X-Men propre à la Fox (du moins jusqu’à son rachat par Disney, qui promet de rendre l’avenir intéressant). Deux ans après, le mercenaire disert frappe à nouveau, cette fois sous la direction de David LEITCH, co-réalisateur (non crédité) du premier John Wick. Plus trash, plus violent, plus drôle, plus… tout ?

Domino sur une peau de Deadpool

Le Deadpool de Tim MILLER relevait d’un chemin extrêmement long et fastidieux. Pendant des années, le projet sur le personnage a traîné dans les tiroirs de la Fox avant qu’une vidéo test ne fasse miraculeusement son arrivée sur le net, provoquant une réaction en chaîne qui aura pour conséquence le film de 2014.

On en retiendra un humour décalé et trash, une maltraitance sévère du quatrième mur, mais aussi un manque de budget conséquent qui se fait sentir. Après avoir cartonné comme il faut, Deadpool s’offre une suite avec un réalisateur qui ne mâche pas ses mots et qui donne tout.

Deadpool le regard vers le ciel
Badasspool

Ainsi, tout est doublé dans cette suite que l’on craignait un peu de voir retomber dans une certaine facilité. David LEITCH ne se repose pas sur les acquis du premier film, et propose de nouvelles idées qui font toutes mouche. Ayant officié sur John Wick, on l’attendait forcément sur les scènes de combat, et on n’est pas déçus. Le film rend véritablement hommage au Deadpool des comics, violent et agile, dans des combats aussi comiques que chorégraphiés.

On ne s’ennuie pas un seul instant dans cette suite, dont on ne vous dévoilera pas le scénario car chaque surprise vaut le détour, à grands coups de caméos, blagues sur la pop culture ou références geeks. Un véritable plaisir pour les fans, et une bonne comédie pour les moins connaisseurs.

Ryan REYNOLDS continue de brouiller les pistes, incarnant définitivement Wade WILSON, accompagné d’un Josh BROLIN rutilant et taillé pour le rôle de Cable. Le duo fonctionne à merveille à l’écran, tandis que de nouveaux personnages sont introduits et qui apportent à l’intrigue un vent de nouveauté qui prouve que Deadpool 2 est bien plus qu’une suite. C’est un pari réussi, qui nous fait passer un très bon moment.

P

Les points positifs

  • Deadpool
  • Humour
  • Action
O

Les points négatifs

  • Attends, hors de question que je mette un mauvais point à mon film !!!